Suite à l’appel de mobilisation interprofessionnelle lancé au niveau national, le collectif des AESH (accompagnants d’élèves en situation de handicap, Ndlr) du Mantois a organisé ce jeudi 27 janvier une manifestation dans les rues du centre-ville. Une quarantaine de personnes, dont des enseignants du Mantois, étaient également présents.

Fin octobre, le collectif avait déjà manifesté. « Ce serait bien de maintenir la pression, souligne une manifestante. […] On se bat toujours pour les mêmes raisons, une revendication salariale statutaire, passer à plein-temps, plus de formation, plus de considération nous concernant, qu’on ait quand même une vraie professionnalisation du métier. »

Le 20 janvier dernier, une proposition de loi a été votée à l’Assemblée nationale, prévoyant leur titularisation au bout de trois ans, contre six actuellement. Cette proposition de loi doit maintenant être examinée par le Sénat.