À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes qui se tenait mardi 8 mars, la Ville a doté ses boulangeries de 10 000 emballages à baguette sur lesquels figure une campagne de prévention pour lutter contre les violences conjugales. Sur ces sachets, on retrouve notamment un « violentomètre », permettant de détecter les gestes ou les mots qui révèlent une forme de violence ou d’emprise, ainsi que les numéros d’aide et d’urgence pour victimes de violences. Cette action est inspirée de celle lancée par le collectif Noustoutes78 il y a un an dans le Mantois.