Les directs Mantes-Paris menacés par la Normandie ?

Les habitants du Mantois devront-ils se passer de certains trains directs de ou vers Paris Saint-Lazare ? Certains Intercités normands pourraient ne plus s’arrêter à Mantes-la-Jolie à partir de 2020. Des élus s’inquiètent, la Normandie dément.

Accouchements physiologiques : naissance d’une évolution sociétale

Cette année marque le début d'une expérimentation du ministère de la santé sur neuf maisons de naissance, ces espaces dédiés à l'accouchement sans hospitalisation. Aujourd'hui, qu'en est-il de la pratique de l'accouchement en vallée de Seine ?

L’hôpital unique inquiète patients et syndicats

Les trois hôpitaux publics de Mantes-la-Jolie, Meulan - Les Mureaux et Poissy - Saint-Germain-en-Laye ont obligation de se rapprocher au 1er juillet, comme le prévoit la loi. A l’inquiétude de patients et syndicats face à l’éventuelle baisse de la qualité des soins, la future direction et une partie des médecins avancent précisément un maintien impossible autrement.

Le déménagement du siège de Calcia met le feu aux poudres

La récente décision du cimentier de déménager une centaine d’emplois et son siège social dans les Hauts-de-Seine a provoqué l’ire des élus partisans de l’exploitation d’une carrière cimentière dans le Vexin. Ces derniers menacent de revenir sur leur soutien, notamment par une révision du plan local d’urbanisme intercommunal ce jeudi, pour en empêcher l’exploitation.

Le ciel va briller de mille feux pour la fête nationale

Comme chaque année à la mi-juillet, la fête nationale va être célébrée avec de nombreuses animations et feux d’artifices. Retrouvez un florilège des festivités programmées près de chez vous.

Le téléphérique Meulan – Les Mureaux jugé prioritaire

La présidente du conseil régional, Valérie Pécresse (LR), a annoncé aux voeux de la communauté urbaine que le projet muriautin était prioritaire parmi les 12 étudiés.

Police municipale : les armes à feu divisent

Les événements de 2015 et la menace terroriste ont cristallisé le questionnement de l’armement létal de la police municipale au coeur de l’actualité. A l’image du débat national, la vallée de Seine se scinde en deux camps bien distincts.

Exclusif. Dunlopillo : nouvelle usine à Mantes-la-Jolie, 61 emplois supprimés

Le plan de sauvegarde de l'emploi prévoit dans le Mantois la suppression de 24 % des 254 postes d'Adova group, qui souhaite construire une nouvelle usine pour Dunlopillo sur son site historique de Mantes-la-Jolie.

Achères-Poissy : le tram-train fait toujours débat

Le nouveau tracé urbain dans Poissy du tram-train en a repoussé la mise en service à 2025. Il continue de faire débat dans la commune, de soirées d'information en réunions de concertation.

Trois hôtels Formule 1 rachetés pour accueillir des demandeurs d’asile

A Conflans-Sainte-Honorine, Achères et Magnanville, les trois établissements seront rachetés prochainement. Les maires déplorent un manque de concertation.

Les villages se partagent un restaurant bistronomique itinérant

Jambville sera la première commune à recevoir Dif fer ran, le restaurant éphémère de Pierre-Jean Roux. Son défi ? Redonner aux habitants des villages le goût des commerces de proximité.

Dans le Mantois, la Poste aux abonnés absents

Dans bien des communes dépendant du centre de tri de Mantes-la-Jolie, le courrier arrive désormais avec plusieurs jours de retard, ou n’arrive plus du tout. Le problème serait dû au manque de facteurs, selon la Poste comme selon la CGT, qui a lancé ce lundi une alerte sociale.

Prix de l’eau : « des efforts restent à faire »

Ils saluent la baisse mais la jugent insuffisante. Les membres de l’UFC-Que choisir pointent un écart de 77 % par mètre cube sur la facture des usagers, selon qu’ils habitent Aigremont ou Bouafle.

Le rapport Duron repousse le projet A104 après 2030

Le Conseil d'orientation des infrastructures estime le projet comme non prioritaire, et recommande au gouvernement de repousser sa réalisation à 2038 au moins.

L’absurde situation des « dublinés » d’Achères

Dans l’ex-hôtel Formule 1 d’Achères, des dizaines de « dublinés » sont logés par l’État en attendant de savoir s’ils vont être renvoyés dans le pays par lequel ils sont entrés en Europe.