Le conseil citoyen devrait tenir sa première séance, à la maison des associations, dans le courant du mois de décembre. Vendredi dernier, une réunion publique était organisée à l’hôtel de ville pour expliquer les principes de ce conseil intégré dans le cadre des contrats de ville.
« L’avantage à Chanteloup, c’est qu’on a un petit peu d’historique. On pourra s’appuyer la-dessus », a affirmé l’édile Catherine Arenou (DVD), en faisant référence aux structures mises en place durant la rénovation urbaine.

Le conseil citoyen aura pour objectif d’utiliser l’expertise des habitants du quartier de la Noé autour de trois piliers : la cohésion sociale, la rénovation urbaine et le développement économique. « Si une autre association travaille déjà là-dessus ? » s’inquiète une femme au sujet de la parentalité. Les acteurs associatifs prendront également part à ses conseils, a expliqué la maire, soutenue par la déléguée du préfet des Yvelines, Gaëlle Le Lann : « Vous êtes les experts du vécu. »