Le mercredi 10 mai, c’est une compétition d’athlétisme inhabituelle qui s’est déroulée à Mantes-la-Jolie. Sur l’avenue Albert Camus, bloquée pour l’occasion, plusieurs jeunes de 11 à 15 ans se sont affrontés en duel dans des courses de sprint sur le bitume. Cette compétition est l’une des étapes du projet Golden blocks, organisé par le célèbre champion du monde de 110 mètres haies, Ladji Doucouré, présent pour l’occasion.

« L’objectif est de ramener le stade dans les quartiers et de leur faire découvrir cette pratique avec leurs codes, explique Boko Doucouré, cofondateur des Golden blocks mais aussi frère et manager du champion. Généralement, quand on leur parle d’athlétisme ils voient des tours de stades [et] là, on rentre dans leur environnement. »

Une centaine de collégiens Mantais ont pris part aux festivités, une partie convaincue par le champion en personne d’y participer. « Ladji est venu nous voir au collège », raconte un groupe de jeunes Mantais ravis. Grâce aux Golden blocks, Boko Doucouré confie l’envie des organisateurs d’attirer les jeunes talents vers l’athlétisme, et y voit « un bon outil pour la détection » au regard du nombre de gagnants non-licenciés dans des clubs. « Des Ladji Doucouré, il y en a partout », sourit le coorganisateur.