Alors que le long temps électoral s’est conclu à la fin du mois de juin, plusieurs partis politiques ont profité de l’été pour sillonner le pays et aller à la rencontre des Français. A l’instar de la France insoumise et la République en marche avant eux, le mardi 22 août, une trentaine de militants de Lutte ouvrière ont fait escale à Mantes-la-Jolie et notamment sur la dalle commerciale du Val-Fourré.

« On vient à la rencontre des travailleurs de Mantes-la-Jolie et du Val -Fourré pour voir comment ils réagissent face aux attaques du gouvernement, indique Olivier Maheo, militant LO, en référence à la nouvelle loi travail et aux annonces de « la baisse des APL (Aide personnalisée au logement, Ndlr), l’augmentation de la CSG (Contribution sociale généralisée, Ndlr), et la baisse des impôts pour les plus riches ».

« On croise des gens très en colère de la situation », assure Olivier Maheo. Parmi les habitants qui échangent avec les militants, plusieurs expriment leur accord et apprécient leur démarche. « C’est bien qu’ils viennent ici pour qu’on s’exprime », souligne une habitante de longue date du quartier populaire, qui s’inquiète du chômage chez les jeunes et de la pauvreté en France.