Les 129 élus de la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise (GPSEO) devaient discuter jeudi dernier de l’utilité d’une carrière de calcaire dans le Vexin, mais le débat a été repoussé au prochain conseil communautaire. « Il s’organise le 14 décembre, de manière à ce que chacun d’entre vous ait suffisamment d’éléments pour vous faire votre propre opinion », a indiqué le président Philippe Tautou.

Depuis la création de GPSEO au 1er janvier 2016, les membres de l’association AVL3C – Vexin zone 109 manifestent systématiquement, à l’entrée de chaque conseil communautaire, leur refus d’une nouvelle carrière de calcaire à Brueil-en-Vexin, destinée à alimenter en matière première la cimenterie Calcia de Juziers-Gargenville.

Ces derniers mois, ils ont impliqué dans leur combat de nombreux maires et le nouveau député du Mantois, Michel Vialay (LR). Avant l’été, ce dernier avait demandé, et obtenu, la promesse d’une présentation du dossier et d’un débat à venir au sein de GPSEO.