Depuis le mois d’août dernier, Zoé veillait sur les enfants à proximité du groupe scolaire des Marronniers. Installé par la Ville, ce personnage incitait les automobilistes à ralentir aux abords de l’école. Mais dans la nuit du vendredi 15 au samedi 16 décembre, Zoé a été arrachée du sol et couchée dans un champ à proximité où elle a été découverte.

« On sait que ça s’est passé en pleine nuit, détaille le maire Michel Lebouc (DVG). Je suis sorti d’une réunion à l’école vers 23 h et elle était toujours là. » La municipalité a porté plainte au commissariat de Mantes-la-Jolie et a également demandé aux témoins éventuels de se rapprocher de la mairie.

« Je la remettrai, cela faisait partie d’une démarche pédagogique », assure l’édile magnanvillois. Il a dressé un constat suite aux différents retours de ses administrés : « Toute la population a été affectée. Ce n’est pas grand-chose, mais il y a une accumulation [des incivilités] et c’était la goutte d’eau. »