Samedi dernier, l’association magnanvilloise des 4Z’arts, nouvelle gestionnaire de l’espace Brassens (ex-centre d’action culturelle, Ndlr) avec la mairie, organisait une journée de présentation auprès des usagers. Malgré une panne de courant, une petite vingtaine de personnes, majoritairement des associatifs, s’était déplacée aux environs de 11 h du matin.

Parmi eux, Nicole Guesnon, présidente de l’association Loisirs artisanat contact. « On est venus se renseigner, rencontrer les nouveaux locataires, détaille-t-elle. Mais pour nos activités, ils nous ont dit qu’il n’y aurait pas de changement. » L’association devait reprendre ses activités ce lundi 8 janvier et Nicole Guesnon se disait « plutôt optimiste ».

« L’idée c’était de rassurer réellement les usagers, ils sont attachés au lieu », souligne Alain Léamauff, directeur de l’association. Qui précise toutefois qu’il faudra « un temps d’adaptation », le temps à l’association de « trouver ses marques ».