« Comme disait Sébastien, quand les jeunes font du sport, ils ne font pas autre chose. » D’humeur éclatante, Karl Olive (LR), en présence de l’ancien rugbyman Sébastien Chabal, dont la société fournit ces équipememnts, n’a pas ménagé ses remerciements lors de l’inauguration de la nouvelle aire dédiée au fitness pour 100 m², et au street workout pour 80 m², dimanche midi en marge du forum des associations. Il est ouvert tous les jours de 9 h à 22 h.

A ce plateau installé au complexe sportif Marcel Cerdan, en bordure du quartier de la Maladrerie, un autre s’ajoute à côté du stade Léo Lagrange, dans le quartier Saint-Exupéry. « Ici le sol est un peu sale, c’est bon signe, ça veut dire que l’équipement est utilisé, a remarqué Sébastien Chabal. J’espère que, dans le futur, on équipera votre ville entière ! »

L’édile pisciacais, lui, a vanté cet espace comme « un outil de cohésion sociale avant tout », dont il espère qu’il permettra que « jeunes et moins jeunes se retrouvent » autour d’une activité sportive. D’un coût total de 255 000 euros HT, les deux aires ont été subventionnées à 80 % par le conseil régional, le conseil départemental des Yvelines et l’Etat.