Dans la commune, le constat ne surprend plus personne : les voyants de l’accueil scolaire sont au rouge. Preuve en sont, la convention passée en juin dernier avec la commune de Vernouillet pour accueillir certains enfants à l’école voisine de Marsinval et la bataille récente menée à la rentrée pour l’ouverture d’une 18e classe à l’école Louis Pasteur.

Mais malgré ces solutions temporaires, le maire orgevalais, Hervé Charnallet (SE), l’assure : les murs des deux écoles n’arriveront bientôt plus à suivre la cadence des effectifs « en hausse constante ». Le 28 septembre dernier, l’édile a ainsi annoncé la construction d’un nouveau groupe scolaire, dont la livraison est prévue pour « la rentrée 2023 ».

Sur les possibilités d’implantation, Hervé Charnallet précise : « Le plus évident serait sur un terrain communal de 500 m² situé près du cimetière. Il y aura entre huit et dix classes. » À noter que ce nouveau groupe scolaire ne remet pas en cause l’école inscrite au programme du nouveau quartier qui doit voir le jour dans la zone des Quarante sous. « On ne pouvait pas attendre [ce nouveau quartier], le rajeunissement de la population nous oblige à un calendrier plus serré », explique le maire.